k+a 2019.1 : Bauen für den Sport | Bâtir pour le sport | Costruire per lo sport

Cover k+a 2019.1 «k+a 2019.1 : Bauen für den Sport | Bâtir pour le sport | Costruire per lo sport»

L’écrivain allemand Theodor Fontane, né il y a 200 ans, notait : « En fait, les meilleurs promoteurs de la santé se cachent dans le mouvement et le grand air ». Il entendait par là les longues promenades au bon air – un agrément pour tous ceux qui en ont le temps et l’envie. Cependant, ses contemporains auraient été fort perplexes face aux sportifs en tous genres de notre époque – pas seulement les athlètes qui se surpassent dans des exploits de haut niveau, mais aussi tous ceux qui s’entraînent en transpirant à grosses gouttes. En effet, dans un monde où le travail était synonyme d’effort physique, le repos était un privilège et le mouvement une besogne.

Un phénomène récent est l’apparition d’innombrables types de sport qui font prospérer une vaste industrie et influencent la construction d’installations adéquates. En Suisse, on découvre certes les vestiges architectoniques des compétitions de l’époque romaine, comme le démontre un article de ce numéro. Mais les stades, les centres de fitness et les infrastructures sportives d’ample superficie sont des nouveautés du XXe siècle, alors que les salles de gymnastiques scolaires, conçues généralement comme des salles communales polyvalentes, sont plus typiques de la fin du XIXe siècle. Le rôle joué dans ce développement par les différents intervenants – politiciens, architectes ou commanditaires – est un chapitre passionnant de l’histoire du bâtiment en Suisse !

 

Essay | Essai | Saggio
Walter Mengisen
Bauen für den Sport
Ein Lauf durch die Zeit

Résumé
Évolution de l’architecture sportive au cours du temps
Nous connaissons les sites et les infrastructures destinés à la gymnastique depuis l’Antiquité, comme en témoignent les exemples d’Olympie, de Delphes, de Corinthe et de Némée. En Suisse, à partir du XIXe siècle, les constructions sportives furent soumises à des instructions normatives et à des impulsions de pionniers de la gymnastique comme Phokion Heinrich Clias ou Adolf Spiess. À notre époque, l’architecture sportive s’est fortement diversifiée. On rencontre ainsi des arènes qui intensifient le plus possible l’expérience vécue par le public pendant les manifestations sportives, mais aussi des bâtiments spécifiques au fitness ou à l’escalade, ouverts aux utilisateurs quasiment 24h/24. De plus en plus, les activités sportives les plus variées se déroulent aussi dans des espaces publics, en dehors des infrastructures normées.

 

Dossier 1
Martin Schwendimann
Orte der Körpererziehung
Ein Streifzug durch die Geschichte der Turn- und Sporthallen

Résumé
Lieux d’éducation physique
Un parcours dans l’histoire des salles de gymnastique et de sport
Un genre inédit apparut parmi les nouveaux programmes de construction du XIXe siècle : les salles de gymnastique. Au début, il s’agissait de simples bâtiments en bois sans plancher ni chauffage. Mais sous l’influence des pédagogues du sport, un nouveau type se répandit bien au-delà du XIXe siècle. Le fondateur de l’actuelle gymnastique scolaire, Adolf Spiess, eut une importance décisive. Il montra la voie avec la salle de gymnastique édifiée en 1852 à Darmstadt. L’influence des mouvements sportifs anglo-saxons conduisit aux salles doubles et triples actuelles du continent. Alors qu’au début, les pédagogues définissaient la taille et la forme des salles de gymnastique selon les méthodes et les agrès correspondants, ce sont aujourd’hui les dimensions requises par les sports collectifs qui sont déterminantes. Selon le contexte, différentes solutions sont alors nécessaires pour intégrer de vastes salles de sports dans les espaces scolaires.

 

Dossier 2
Silvia Berselli
Il Centro sportivo Tenero di Mario Botta
Costruire un’icona alla scala del paesaggio

Résumé
Le centre sportif Mario Botta
Construction d’une icône à l’échelle du paysage
Le centre sportif Tenero est un site adapté au paysage, en cours de réalisation en quatre étapes depuis les années 1980, et dont la dernière étape doit se terminer en 2023. L’idée directrice du projet est d’organiser le bâtiment de la façon la plus compacte et rationnelle possible afin de gagner de l’espace pour la verdure et les activités en plein air. Mario Botta en est l’architecte depuis la deuxième étape. Il a conféré à l’ensemble une scénographie iconique avec ses deux bâtiments, « Sasso Rosso » et « Gottardo », en dialogue avec les montagnes et le lac en arrière-plan. Aussi bien le projet que la réalisation jusque dans le moindre détail présentent une forte cohérence, ponctuée de références à l’histoire du lieu, à l’architecture locale et au présent, dans une « hétérotopie » (Michel Foucault) hors du temps.

 

Dossier 3
Dieter Schnell
Die Eidgenössische Turn- und Sportschule ETS in Magglingen: ein schweizerisches Aussöhnungsprojekt?

Résumé
L’école fédérale de sport et de gymnastique de Macolin : un projet suisse de réconciliation ?
Bien que l’« Université allemande des exercices physiques » de Berlin ait joué un rôle important dans les discussions relatives à l’école fédérale de sport et de gymnastique de Macolin, ce modèle était devenu inopportun vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est donc l’école de sport de Vierumäki en Finlande, avec son concept intégrant les installations sportives dans le paysage de lacs et de forêts, qui servit d’exemple. Cependant, on rechercha une solution spécifiquement suisse pour l’hébergement des sportifs et les différents bâtiments communs : le village. Malheureusement ce concept de village sportif ne put être réalisé à Macolin, ni d’ailleurs le lien fortement souligné dans le projet initial entre les sports, les arts, la musique et la convivialité.

 

Jasmine Christ
Ein sportlicher Kunstführer
Anlässlich des 75-jährigen Jubiläums in Magglingen erscheint im Herbst 2019 ein Kunstführer über die Anlagen des Bundesamts für Sport BASPO. Seit 1944, als die Eidgenössische Turn- und Sportschule ETS gegründet wurde, ist über Biel ein einmaliges Kompetenzzentrum mit vielfältigen Dienstleistungen für den Schweizer Sport entstanden.

 

Dossier 4
Alexandra Spühler
L’architecture du sport à l’époque romaine

Résumé
Les édifices monumentaux de la Rome antique comme les thermes, les cirques et les amphithéâtres, révèlent l’importance accordée aux sports et aux jeux dans la société romaine, notamment durant l’époque impériale. La Suisse est riche d’un passé romain qui se manifeste non seulement par les vestiges architecturaux, mais également par une abondante iconographie sur les mosaïques, les peintures murales ou encore des objets de la vie quotidienne. Ces nombreuses sources d’informations illustrent des activités sportives diverses, comme la lutte, la boxe, la natation ou les jeux de balle, ainsi qu’un engouement remarquable pour les compétitions hippiques et les combats de gladiateurs qui s’est diffusé dans toutes les provinces de l’Empire.

 

Dossier 5
Katja Lesny
Von der Trotte zum Theatersaal
Frühe Turnhallen im Aargau

Résumé
De l’ancien pressoir à la salle de théâtre - les salles de gymnastique d’Argovie
Les toutes premières salles de gymnastique d’Argovie, que l’on connaît grâce aux plans ou aux bâtiments subsistants, ont été construites isolément ou dans le contexte de sites militaires, selon un volume généralement cubique. Au début du XXe siècle, les salles de gymnastique furent plutôt conçues comme partie d’un établissement scolaire. Elles comportaient souvent des salles annexes et servaient de salle de théâtre, de concert ou d’activités communales. La salle polyvalente de Holderbank construite par l’architecte Carl Froelich (1893-1968) en 1924-1925 est un rare exemple bien conservé, avec sa charpente et ses peintures expressionnistes d’origine. Elle fournit une bonne impression de l’espace initial.

 

Dossier 6
Cordula Seger
Mit der Landschaft gebaut
Die Sportstätten der ersten Winterolympiade in St. Moritz 1928

Résumé
Construites avec le paysage
Les installations sportives des premiers Jeux olympiques d’hiver à St-Moritz en 1928
Quand on pense aujourd’hui aux Jeux olympiques, ce sont en général des images de splendides fêtes d’inauguration ou de prouesses sportives qui viennent à l’esprit, mais aussi celles d’infrastructures délaissées, subsistant après les manifestations qui avaient réuni des sportifs du monde entier. La plupart des sites olympiques, surtout dans un passé récent, ne peuvent que rêver d’une réutilisation sensée des bâtiments. C’était différent aux débuts des Jeux olympiques d’hiver, comme le montrent les centres sportifs de l’Engadine. Les constructions édifiées pour les Jeux de 1928 à St-Moritz avaient été consciemment intégrées au paysage, pour des motifs esthétiques, mais surtout à cause de réflexions économiques. C’est ainsi que lorsque les Jeux olympiques se déroulèrent pour la seconde fois à St-Moritz, en 1948, après la Seconde Guerre mondiale, les installations pratiquement inchangées furent à nouveau au coeur des manifestations sportives.

 

Focus
Catherine Schmutz, Gilles Prod’hom
Actualité : architecture sportive à Lausanne
Les années prochaines s’annoncent riches en événements sportifs à Lausanne. Rien qu’en 2020, les Jeux olympiques de la Jeunesse, les Championnats du monde de hockey et ceux de pétanque auront lieu en cette ville. Plusieurs équipements de première importance, comme le stade de football de la Tuilière et le centre sportif de Malley (patinoire et piscine) devraient être achevés cette même année. En 2025, la ville accueillera également la vénérable Fête fédérale de gymnastique. Une actualité foisonnante qui amène chercheurs/euses et étudiant-e-s de l’Université de Lausanne à rédiger un nouveau numéro de la série « Architecture de poche » sur le thème des infrastructures sportives lausannoises, dont la publication est assurée par la Société d’histoire de l’art en Suisse. Ce guide paraîtra dans le courant de l’automne 2020.

 

KdS | MAH | MAS
Stephanie Ehrsam
Zwei KdS-Bände für den Kanton Bern
Doppel-Buchvernissage des 135. und 136. KdS-Bands im Rathaus Bern

 

KdS | MAH | MAS
Stephanie Ehrsam
«Zwischen Bodensee und Bürglen»
Buchvernissage des 137. KdS-Bands in der Mehrzweckhalle Bürglen

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Michael Leuenberger
Zum Gedenken an Christine Kamm-Kyburz

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Nicole Bauermeister
Billet de la direction
L’histoire continue

 

Focus
Pauline Nerfin
Chronique d’une démolition annoncée : les salles de gymnastique de Paul Waltenspühl (1951-1953)

 

Focus
Stefan Hartmann
Eine Zukunft für Romainmôtier
Vor wenigen Wochen ist das Priorhaus Romainmôtier in den Besitz der Stiftung Romainmôtier übergegangen. Der Vorstand hat verschiedene Ideen, wie der historisch bedeutsame Ort für ein interessiertes Publikum attraktiver gemacht werden könnte.

 

Aktuell | Actuel | Attuale
Michael Leuenberger
architekturbibliothek.ch
Die Schweiz hat ein neues Lexikon: Das Institut für Architektur der Hochschule Luzern dokumentiert die Architektur von 1920 bis heute online und macht damit die Architektur der Moderne und ihre Nachfolger jedermann zugänglich.

 

Reisen in der Schweiz | Voyages en Suisse | Viaggi in Svizzera
Reise zu Giovanni Segantini
Auf Spurensuche mit seiner Enkelin Gioconda Segantini

 

Auslandreisen | Voyages à l’étranger | Viaggi all’estero
Norwegen: Kunst – Landschaft – Mythos
Mit Lofoten, Hurtigrute, Trondheim, Fjordland und Oslofjord-Spezial!

 

Bücher | Livres | Libri
Häuser und Landschaften der Schweiz

 

Bücher | Livres | Libri
Un rêve d’architecte

 

Impressum | Impressum | Colophon

:)

Prix
25,00 CHF
Prix membres SHAS
17,00 CHF
Type:
Buch
Illustrations
110
Nombre de pages
80
Auteurs
Diverse
Numéro d'article
K+A-2019.1
Langue
Deutsch
Französisch
Italienisch
Année de parution
ISBN
978-3-03797-593-0
Numéro de volume
70. Jahrgang, 1.2019
Maison d'édition
Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte